Le Forum de la team TotalWar Existence

Le forum d'un collectif de jeu sur totalwar
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

  Bataille du lac de Peipus 5 avril 1242: la part du mythe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
virtualwarrior10



Messages : 213
Date d'inscription : 17/05/2017

MessageSujet: Bataille du lac de Peipus 5 avril 1242: la part du mythe   Dim 21 Mai - 22:26

Petit post en l'honneur de Krakov: les Russes sont à l'oeuvre

La bataille du lac de Peipus: une part de mythe

Date : 5 avril 1242
Lieu : près du lac de Peïpus dans la région de Novgorod

Nations en présence : Ordre des Chevaliers teutoniques vs troupes russes de la région de Novgorod


Les forces en présence :
Nous ne disposons que de peu d’informations à ce sujet.
Le seul élément dont il est fait état serait d’un rapport de 1 à 60 en défaveur des Teutoniques.

Armée Teutonique
Des chevaliers de l’ordre teutonique, constituant une cavalerie d’élite bien entrainée et lourdement équipé
Une infanterie composée principalement de miliciens estoniens.
L’armée est commandée par Hermann de Doprat, grand maitre de l’ordre en terrain slave

Armée russe
Dirigée par le Prince Alexandre Nevski.
Les russes disposent d’une très grande supériorité numérique mais ne tient pas au niveau de l’équipement. L’armée est composée d’une nombreuse infanterie, d’unités de tir mongoles et de cavalerie beaucoup moins lourde que les teutoniques.

Le contexte
A la fin du XII° siècle, le pape avait engagé une croisade pour christianiser l’Europe de l’est ou combattre le schisme orthodoxe. Comme toute opération de ce type les motivations religieuses ont caché ou permis de justifier des opérations plus politiques ou territoriales.
Au début du XIII° siècle, la Pologne en situation interne instable donne aux chevaliers teutoniques des territoires à partir desquels ils vont fonder une théocratie.
C’est sur ces bases qu’ils engagèrent sous couvert de croisade la conquête de territoires russes.
Les premières conquêtes furent sans difficulté mais les choses commencèrent à se compliquer à l’approche des territoires slaves qui déclenchèrent une forte hostilité à) leur égard, hostilité organisée et incarnée par le très célèbre Prince Alexandre Nevski qui s’était déjà fait connaitre en battant les suédois sur les bords du fleuve Neva.
Le prince reprend même quelques villes aux Teutoniques.
En cet hivers 1242, les Teutoniques décident de passer à l’offensive, surprenant leur adversaire. En effet, il était usuel de stopper les combats durant périodes de rigueur hivernale.



Le déroulement de la bataille
Les Teutoniques sont habitués à combattre contre un ennemis supérieur en nombre. Leur habileté guerrière et leur équipement leur apportent un bonus certain.
Face à eux les russes ont massé leur infanterie mais ils ont dissimulé les unités de tir et leur cavalerie.
Un lac gelé sépare les deux belligérants.
Là encore, les chevaliers teutoniques vont utiliser cette même tactique qui a été moult fois bénéfique : charger l’infanterie adverse avec la cavalerie lourde.
La charge est rude et ébranle les lignes russes au point qu’un pendant un moment les Teutoniques considèrent la victoire acquise. Mais finalement les lignes d’infanterie se ressaisissent, les cavalier n’arrivent pas à gagner la victoire dans leur charge. Ils sont maintenant pris dans des combats au corps à corps et accablés de flèches par les archers mogols sur le flanc droit. Ce double front d’infanterie et d’archer fait fuir les milices estoniennes. Le soutien de la cavalerie restée en retrait jusqu’à présent donne aux russes la victoire.
Seuls le prince teutonique et quelques chevaliers réussissent à sauver leur peau. L’ensemble e l’armée teutonique est anéantie.


Les conséquences
Cette terrible défaite mit fin aux conquêtes teutoniques sur les terres de l’est. L’ordre ne fut cependant pas ébranlé et poursuivi l’expansion de son état vers les terres catholiques Prusse. Il fut totalement anéanti en 1410 lors de la bataille de Tannenberg.

Coté Russe, cette nouvelle victoire fit du Prince Nevski un héro national qui servit de bannière tout au long de l’histoire du pays.
Cette défaite finit de faire de ces territoires des terres orthodoxes.
Alexandre Nevski fut même canonisé par l’Eglise Orthodoxe Russe


La part de légende
Une inconnue demeure entière sur le déroulement de cette bataille.

Selon cette « légende », alors que les chevaliers teutoniques étaient au corps à corps avec l’infanterie russe, la glace du lac gelée sur lequel ils étaient (ça c’est acquis) céda sous le point de leur chevaux et de leur armure l’ensemble de l’armée Teutonique est réputé avoir été anéantie dans les eaux glaciales où les chevaliers furent entrainés malgré eux par le poids de leur armure.

Longtemps exploité par les Russes comme outil « de propagande » elle aujourd’hui de plus en plus contestée.

L’usage le plus célèbre se trouve dans le film au titre sobre de « Alexandre Nevsky » produit en 1938 par Sergei Eisenstein, un film pour galvaniser la résistance russe face à l’envahisseur allemand et son courage et sa résistance face à la puissance de feu, un classique du faible qui résiste au fort.


Le lieu

Une image de la charge des Teutoniques


La charge vue du coté Russe


Les Teutoniques après avoir raté leur charge
aux prises au corps à corps avec les russes
La glace se rompt

Revenir en haut Aller en bas
 
Bataille du lac de Peipus 5 avril 1242: la part du mythe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bataille du lac de Peipus 5 avril 1242: la part du mythe
» exposition: bataille de Toulouse du 10 avril 1814
» Demolishing the Myth: The Tank Battle at Prokhorovka, Kursk, July 1943
» La Bataille de Moeckern 1813
» 6 avril 1362 Bataille de Brignais

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum de la team TotalWar Existence :: EVENEMENTS HISTORIQUES :: 02-Moyen Age-
Sauter vers: