Le Forum de la team TotalWar Existence

Le forum d'un collectif de jeu sur totalwar
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les Carrés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
virtualwarrior10



Messages : 213
Date d'inscription : 17/05/2017

MessageSujet: Les Carrés   Mar 27 Juin - 21:31

Qui ne connait pas cette célèbre formation de l’infanterie pour laquelle tout un chacun râle comme il s doit quand par malheur il la rate ou la commande trop tard.


Rappels sur la formation

Comme chacun sait, l'infanterie une proie facile pour la cavalerie, surtout si l’attaque de cavalerie n’a pas lieu de face mais par le coté ou l’arrière, c’est à dire un peu par surprise et sans que l’infanterie ne puisse tirer sur la cavalerie. On peut considérer qu’une unité d’infanterie qui ne réagit pas à une charge de cavalerie est quasiment perdue.
C’est bien pour cela que la formation en carré a été mise au point après différentes tentatives et évolutions des formations d’infanterie pour faire face aux attaques de cavalerie.

Le carré fait partie des formations dites « fermées » que réalise l’infanterie pour résister temporairement aux attaques de cavalerie.
Ces formations sont apparues à la renaissance et n’ont cessé de se sophistiquer.
On parle de formation temporaire car on estimait que si une attaque de cavalerie n’était pas arrivé à briser par sa charge le moral de l’infanterie, elle était devenue peu utile (cf ci-dessous).

Ces premières formations ont été petit à petit, et surtout au XIX° siècle remplacées par la formation dite en carré « creux », bien connue de tous les joueurs de napoléon. Pour autant, si certains pays ne gardèrent que le carré (comme la France), d’autre continuèrent à maintenir des formations plus anciennes (par exemple l’Autriche, la Russie et la Prusse).
Parmi ces formations, on peut citer le « carré plein » qui consiste à faire se retrouver les hommes placés sur les ranges arrières d la formation.. Elle a le mérite d’une plus grande simplicité et rapidité de manœuvre. Mais il présente une moins grande résistance que le carré creux, en particulier sur ses flancs. Cette formation fut utilisée par les Russes, les Autrichiens et les Prusses qui positionnaient les shutzen au milieu de la formation. Cette élite des tireurs pouvait ainsi faire montre de ses talents protégée par les autres lignes.

Exemples de carré pleins




En général, la formation en carré creux s’organise par bataillon qui est composé d’environ compagnies composées chacune d’environ une centaine d’hommes. Voila comment pouvait se déployer un carré :



Le carré est donc, comme son nom l’indique une formation en rectangle dans laquelle les unités se placent en ligne et en angle droit pour former une formation fermée.
Le premier rang met un genou à terre avec la baïonnette au canon pointée à 45° vers le poitrail des chevaux. Derrière se trouvent deux rangs d’infanterie debout qui peuvent tirer et aussi amplifier le dédale de piques avec leur baïonnettes.

Un des entrainements de l’infanterie consiste à savoir se reformer et se déployer en carré très vite à l’approche d’une attaque de cavalerie. Cela nécessitait beaucoup d’entrainement et de discipline pour arriver à l’objectif voulu. Il était donc assez difficile d’obtenir le bon résultat avec des unités d’infanterie de base.

Quand on peut évaluer qu’un cheval qui charge au galop peut franchir entre 100 et 150 m en 30 sec, on voit la nécessité pour les unités d’infanterie de manœuvrer très vite dès le danger identifié. Selon la formation initiale, le temps de déploiement en carré d’un bataillon très bien entrainé varie au mieux de une minute jusqu’à 5 minutes.

Une unité d'infanterie qui n'a pas fait le carré assez vite


Le face à face carré - cavalerie

Briser une formation en carré avec une charge de cavalerie n’est pas chose aisée. Le rapport est d’environ 1 cavalier pour 6 hommes à pied. Seuls les lanciers peuvent espérer les toucher sans avoir brisé la ligne du carré. Pour les autres lignes de cavalerie il faut d’abord défoncer la ligne pour pouvoir faire usage du sabre ou de l’épée.
Et pour arriver à ce résultat les cavaliers disposent de deux armes :
Le poitrail des chevaux qui sert de bélier pour essayer de bousculer l’infanterie
La peur qu’inspire une charge massive et brutale aux lignes d’infanterie, en particulier les moins aguerries et qui peut les conduire à fuir en tout ou partie et donc à réduire la force de résistance du carré.

Cela dit, ce n’est pas si simple quand on monte à cheval de forcer le cheval à aller se précipiter sur ces lignes et en plus ce n’est pas forcément une bonne idée pour le cavalier, sans monture il n’est plus guerre utile. De fait si les cavaliers voient que leur charge n’ébranlera pas le carré, en général ils rebroussent chemin, ce qui on s’en doute nécessite une grande maitrise de soi et de son cheval.

D’un autre coté, l’infanterie dans le carré sait très bien la menace que représente une charge de cavalerie bien menée. Son arme principale est le tir (rappelons nous 6 fusils pour un cavalier en moyenne). Tout le « jeu » est de tirer le plus tardivement possible pour que les balles fassent le maximum de dégâts sans risquer d’être heurté par la charge. Le tas de cadavre qui en résulte devient un très bon obstacle pour les cavaliers qui suivent derrière.

Dans ce face à face, une tactique usuelle des officiers de cavalerie est de sacrifier leur première ligne. En effet, ensuite l’infanterie est démunie : il lui faut recharger, ce qui prend, dans le meilleur des cas, 30 secondes, soit pour un cavalier le temps de parcourir 150 m au galop. On voit donc que l’infanterie devient beaucoup plus vulnérable après le premier tir.

Aux dires des témoins qui ont pu rapporter des affrontements cavalerie contre carrés, il est rare que l’affrontement aille jusqu’au bout. C’est en général avant cela que l’une des deux parties au combat renonce devant l’autre et tourne casaque. Les pertes ont lieu principalement pendant cette phase de fuite. On note aussi que il est finalement assez rare qu’une charge de cavalerie vienne à bout d’un carré solide dans lequel les hommes ne fuient pas.

Quelques illustrations glanées sur internet






Revenir en haut Aller en bas
 
Les Carrés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lot Neo geo AES en boite + pad carré + jeux
» Un parchemin carré, comme tapé à la machine.
» Combat carré qui apparait a la place des lettres
» [Aspirine][Doliprane][Corde] La racine carrée
» Magic, c'est carrément bien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum de la team TotalWar Existence :: EVENEMENTS HISTORIQUES :: 04-Periode Napoleonnienes-
Sauter vers: